Lundi 25 septembre 2017

Portrait de Florence URBAIN
Enquête : les obèses, invisibles de la société française

Absence dans les médias, langue française rabaissante, médecins culpabilisants… Les personnes fortes endurent dans le silence toutes sortes de discriminations.

Alors qu’une nouvelle étude américaine révèle que le nombre de personnes obèses a doublé dans 73 pays du monde depuis 1980, en France, le surpoids (49% de la population) et l’obésité (17,2%) chez les adultes restent stables entre 2006 et 2015, comme le révèle la dernière publication du Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) de l’agence nationale de santé publique.

Mais au-delà des chiffres, les personnes à forte corpulence polarisent depuis toujours plusieurs formes de discriminations : dans les études, l’accès à l’emploi… et ce, même dans la langue française. «Aux origines phonétiques de "gro", on a grotesque, grossier… Ce qui me fait penser que la langue française a quelque chose de stigmatisant, juge Pierre (1), étudiant et militant, fondateur du compte Twitter @GrosCorpsSocial. Et puis les préjugés ont la vie dure ....

Retrouvez ici la suite de l'enquête de Libération

Top