Lundi 22 octobre 2018

Portrait de Sabrina JULIEN SWEERTS
Tribune libre sur "DUKAN"

Vous voulez vous exprimer sur "DUKAN" ?

Allez-y ! Cet espace est crée dans ce but.

Pour cela, il suffit d'ajouter des commentaires.

A vous !

  • Écrit le 13/01/12 14:22, par
  • Dernière mise à jour: 19/11/15 21:36
  • Catégories:
  • Commentaires

40 Commentaires

  1. Portrait de Sabrina JULIEN SWEERTS
    Sabrina JULIEN ...Le 13 janvier 2012 14:26

    Le récent retraité que je suis absorbe goulûment les échanges de courriels concernant « l’affaire Dukan » et se demande comment il aurait réagi s’il avait été encore en fonction. Un constat d’abord : j’ai toujours détesté Dukan, comme j’avais détesté Montignac, comme j’avais peut-être détesté Kousmine (mais c’était avant le déluge...) et bien d’autres que je ne nommerai pas. Ces détestations ne reposent pas d’abord sur une critique scientifique des préconisations / diktats de tous ces détenteurs de vérité mensongère, mais sur la position totalitaire et « suffisante » qu’ils adoptent par rapport à leurs dogmes. Comme à l’abri du doute et comme menés par une vocation rédemptrice, ils savent ce qui est bon pour l’humanité en souffrance et se proposent –charitablement- d’en partager la « recette ». Et au final, c’est bien de bouquins de « recettes » qu’il s’agit, et s’agissant de Montignac, Dukan et consort, de recettes…qui font recette ! Bienfaiteurs de l’humanité, bien sûr, à condition que la fonction rapporte des dividendes confortables. Mais mes détestations, aussi prurigineuses soient-elles, ne sont que le volet émotionnel du problème, et nous avons appris qu’il faut savoir se méfier des réactions épidermiques, et que les répliques frontales, surtout virulentes, ne sont le plus souvent que des motifs à « déplacer » le conflit sur d’autres terrains où il risque fort de s’enliser.((Watslawick avait évoqué il y a longtemps la théorie intéressante des « conflits sans perdant »), et Koupernik soulignait récemment que « le plus sûr moyen de renforcer une idée, c’est de la persécuter ».) Pour ce qui est de l’option juridique (juridiction générale ou ordinale) on peut penser que le bonhomme Dukan est entouré d’une flopée de juristes et d’avocats. Il semblerait qu’il soit également bien coté (donc bien protégé !) au niveau des plus hautes sphères de la politique et que notre peut-être futur président de la République lui doive sa …gracilité retrouvée. Juridiquement parlant, la distinction paraît par ailleurs bien ténue entre prosélytisme et publicité mensongère. Un avis juridique serait cependant utile. Comme le faisait judicieusement remarquer Laurence Peyron, Dukan ne devrait pas être la cible ou vous allez vous épuiser à le viser au cœur avec la prétention de le détruire, alors qu’il ne peut être question –dans un premier temps tout au moins- que de l’affaiblir. La cible du travail que vous entreprenez est représentée par nos confrères et collègues que Dukan-l’amaigrisseur a décidé de séduire. Or nos confrères et collègues, pour beaucoup, sont hautement « séductibles » dès lors qu’il s’agit de ces problématiques pondérales sur lesquels ils achoppent quotidiennement dans leur expérience clinique. C’est sur ce terreau de désillusion –et d’agressivité réfutée- que Dukan-l’illusionniste espère trouver son public. La force de l’illusionniste réside dans le spectacle qu’il propose, qui en appelle à nos vieux restants de croyances magiques. Baguette magique, poudre (bien sûr hyperprotéinée) de perlimpinpin, nouvel évangile diétético-nutritionnel…On adhère parce qu’il faut s’accrocher, se raccrocher à une croyance qui pourrait conjurer le destin (Je suis né gros, mais je mourrai mince… !) Face à l’illusionniste, on a le choix de - démonter le stratagème, révéler le truc…Encore faut-il que le public souhaite cette vérité. - Rendre le public conscient de sa naïveté… - Convaincre dès lors, au-delà des effets de mode et des enthousiasmes, de la malhonnêteté fondamentale du spectacle. Dukan, non content de berner la population lambda, se cherche maintenant des cautions auprès du corps médical. Incapable de prouver scientifiquement l’efficacité de sa méthode, il lui cherche cependant une légitimité qui se mesurerait à l’aune des prescriptions de ses régimes (On se souvient, pour les anciens, des incitations financières de certains laboratoires pharmaceutiques à prescrire leurs anorexigènes ou réputés tels.) Le lascar sait bien par ailleurs que pour beaucoup de confrères démotivés par le suivi des obèses, il est plus facile de prescrire ses propositions toutes faites et prêtes à l’emploi que de se lancer dans un accompagnement médico-psychologique aux résultats aléatoires sur le surpoids. Et pour nos confrères qui répondront aux sirènes dukanoises ( ?), lorsque Dukan ne « marchera » pas, c’est que quelque chose n’aura pas fonctionné entre Dukan et ce(tte) patient(e). Pas de responsabilité pour ces collègues-là qui n’auront rien investi de leur crédibilité personnelle…, mais qui auront révélé leur crédulité ! La profession de foi de Dukan est un monument, qui fait s’interroger le psychiatre que je demeure sur une part mégalomaniaque chez le personnage. A moins qu’il ne s’agisse que d’ivresse de sa part ? Il se dit bienfaiteur de l’humanité : a-t-on des témoignages, en nombre suffisant qui démentent cette allégation ? Il serait intéressant de savoir si l’on peut faire vaciller le piédestal sur lequel il s’est installé. Un travail de sape est un travail de longue haleine, mais un terrain miné devient hautement inconfortable et interdit la superbe dont se glorifie notre amaigrisseur. (Me revient en mémoire une lettre ouverte adressée il y a une vingtaine d’années à la Sécurité Sociale par Salomon Benchetrit, chirurgien bariatrique, dans laquelle il affirmait que l’avenir de l’obésité était entre les mains des… « seigneurs des anneaux » comme je les avais appelé alors… L’obésité générerait-elle tous les excès de pouvoir, elle qui signe si souvent la perte de pouvoir de ceux qui en souffrent ? Dukan va donc se doter, peut-être, d’une cohorte de médecins-« experts » qui diffuseront ses aberrations. Est-il imaginable que la liste de ces médecins crédules puisse être disponible quelque part ( ???) Si c’était le cas, on pourrait imaginer de proposer à ces « dukanophiles », par souci de rigueur scientifique, de restituer une étude de résultats pondéraux à court, mais surtout à moyen et long terme, peut-être assortie d’une échelle de qualité de vie…. Mais je rêve bien évidemment. Bon courage à toutes et à tous. Bonne croisade ! Pierre Peuteuil Psychiatre retraité Ancien administrateur du GROS

  2. Portrait de Anonyme
    Anonyme (non vérifié)Le 17 janvier 2012 19:59

    Votre avis Dr Peuteuil est très intéressant et plein de vérités. Je ne me place pas du point d'un spécialiste pour commenter le phénomène Dukan mais tout simplement de celui d'une adepte des régimes qui connait bien ces méfaits et particulièrement ceux du régime Dukan. Ce qui devrait être le plus reproché à Dukan c'est bien évidemment sa passion pour les régimes mais surtout son goût pour la mauvaise foi. En effet,invité sur le plateau du Grand journal de Canal + à plusieurs reprises et notamment aujourd'hui même le 17 janvier 2011, il ne cesse pas de tourner autour du pot et d'attribuer les critiques qui lui sont faites au conséquences économiques désastreuses qu'aurait les régimes. Or, tous ceux qui ont fait plusieurs régimes savent bien qu'il coûte beaucoup plus cher de manger "régime" (et particulièrement régime Dukan) que de manger normalement donc on consomme beaucoup plus quand on est au régime et de plus un commerce des régimes s'est crée et fluctue énormément depuis plusieurs années profitant largement aux charlatans tels que Dukan. De plus les vraies raisons qui font que ce type est critiqué sont beaucoup plus simple. Le régime Dukan au lieu de procurer un "bien-être" à ses utilisateurs a plusieurs conséquences très négatives. La première et la plus fréquence est la reprise du poids perdu et même pour certains une prise de poids encore plus importantes. Car oui ce régime, s'il est suivi permet de perdre du poids à court terme (de là viennent ses nombreux admirateurs), seulement à moyen ou long terme on le sait les régimes aussi restrictifs et décalés par rapport à une alimentation normale ne permettent pas de garder le poids atteint plus de 1 ou 2 ans. La seconde conséquence est l'apparition chez les utilisateurs de ce type de régime de comportements alimentaires déviants. Je m'explique : quelqu'un qui avant de suivre ce régime avait une relation avec la nourriture normale (en surpoids certes mais pas obsédés par la nourriture) tombera dans les régimes à répétition, le comptage de calories. Ce phénomène est particulièrement présent dans le régime Dukan puisqu'il préconise de remplacer des aliments de la vie de tout les jours par des aliments allégées (aspartame au lieu du sucre, fromage blanc 0%, yahourt 0%...). Introduire ces aliments dans l'alimentation de la vie de tous les jours a pour conséquence de rendre la personne accro à ces produits et finalement de se sentir perpétuellement au régime. Ces comportements alimentaires peuvent être la base de l'anorexie pour certaines personnes. Enfin, créer un régime à très basse calories n'est pas très difficile, ce n'est pas lui qui nous à appris que la viande blanche était peu calorique, tout le monde le sait donc pas besoin d'être un génie pour créer le régime hyper protéiné. Par contre, il faut être vraiment un sale type pour vendre cette soi-disant découverte et profiter du besoin d'espoir de personnes qui sont dans de fortes difficultés non seulement au niveau de leur poids mais surtout psychologiques et sans soutien psychologique, beaucoup de ces personnes amplifieront leur mauvaises habitudes car ce régime accentuent la frustration. Il faut arrêter de rêver à une solution miracle pour maigrir, si les mauvais comportements alimentaires sont dus à des problèmes psychologiques il faut entreprendre une thérapie. Sinon, une alimentation équilibrée et un peu sport portent grandement ses fruits à long terme. J'aurais tellement d'autres choses à dire sur les conséquences négatives de ce régime et de son auteur notamment sur les conséquences sur la santé qui sont vraiment mauvaises mais je vais m'arrêter là. PS : j'allais oublier le poids idéal au bac : encore une idée de génie, on a vraiment pas assez de discrimination en France, il fallait bien accentuer celle sur ceux en surpoids qu'ils se sentent encore plus mal de vivre. A quand une taille réglementaire, un visage magnifique, des jambes parfaites ... comme ça au moins on pourra pas dire qu'on donne le bac et les universités ne seront plus surchargées.

  3. Portrait de Anonyme
    Anonyme (non vérifié)Le 20 janvier 2012 20:51

    je rejoins de tout coeur tout ce que vous venez de préciser sur ce fléau ..car c'est un véritable fléau ce regime ,tout comme ce MONSIEUR qui est pire que sa méthode ! grace à son régime =j'ai maigri et vite ...je dirais plutot ..A CAUSE de son régime j'ai maigri...alors que j'avais initialement des problémes de comportements face à la nourriture ..le "A VOLONTE " m'a fait plonger bien bas sans compter la restriction ...j'ai sombrée .je me suis noyée ..asphyxiée ....mais tous les régimes ont un qq chose en eux qui nous enfonce !!..seulement ,voilà , ce monsieur est pire que les autres ..il se prends pour un dieu sauveur de l'obésité ! il serait temps de le ramener sur terre ..il serait temps d'AGIR ! pourquoi le laisser ainsi continuer son business ...car ce n'est que du business!! mais tant qu'il aura de la demande ,on le laissera sur les rails ...MAIGRIR VITE est 80°/ des demandes ..il y a toute une mentalité à changer ..j'aimerais que mr zermati et apdeldorfer puisse avoir la méme médiatisation ..des articles ..des émissions ..plus encore plus ...que le formatage dukan soit remplacé par un formatage vrai,sensé pour le bien de tous ceux qui souffrent de leur poids

  4. Portrait de Anonyme
    Anonyme (non vérifié)Le 21 janvier 2012 13:55

    Bonjour, Contre, résolument contre les régimes, spectaculaires, en tout genre, qui frustrent l'esprit et l'organisme, qui le menacent de conséquences graves psychiques et physiques. Notre corps est fait pour prendre ce dont il a besoin, il faut manger doucement, cuisiner le plus possible, de l'entrée au dessert, ressentir la faim, équilibrer ses repas, l'équilibre peut se faire sur plusieurs jours dans la semaine, selon ses envies... Arrêtons de croire que le poids sera perdu avec des méthodes rapides... Il faut du temps, et tout d'abord se réconcilier avec soit-même, faire la part des choses et comprendre que "manger ses émotions" ce n'est pas "manger par faim". Je connais trop de personnes ayant fait des régimes et bilan des courses : carences, émotivité exacerbée, troubles du comportement alimentaire, reprise de poids importante. Soyons courageux et insurgeons nous contre tous ces médecins avides de pouvoir et d'argent qui mettent en péril notre santé. Je suis le blog d'une jeune femme qui se bat contre les TCA et qui s'en sort mais qui a le courage également de lutter contre la dictature de la minceur et qui reprend tous les articles faisant état des dérives sectaires de la minceur et ses partisans. Ce blog s'appelle "Eixerona" très intéressant. Ce blog est méritoire

  5. Portrait de Anonyme
    Anonyme (non vérifié)Le 22 janvier 2012 16:34

    Je suis révoltée contre les pharmaciens qui vendent des médicaments pour maigrir. En allant chez mon pharmacien, je l'interpelle en lui demandant si le médicament Alli (en connaissance de cause puisque j'en avais déjà entendu parlé, donc certainement que mon pharmacien en avait également entendu parlé !) n'est pas dangereux pour la santé, il me répond par la négative, en vente les mérites en ajoutant que ce médicament aide à maigrir, qu'il n'est pas dangereux puisqu'il est en vente et bla bla bla. Curieuse, je continue mes recherches sur ce médicament et je constate qu'il est la cause de nombreuses atteintes graves du foie. Quelques mois plus tard il est mentionné sur la liste des médicaments sous surveillance. La morale de cette histoire ? Il ne pas croire qu'un médicament pour maigrir est sans danger. Ce danger se vérifiera sur le long terme, quelques mois mais également quelques années. Ne mettez pas votre santé entre parenthèses, parce que vous souhaitez perdre du poids. Les médicaments médiator, isoméride ont largement été prescrits par les médecins, vendus par les pharmaciens, sans recul. La recherche coûte cher donc il n'y a pas suffisamment d'essais sur ces produits et les essayeurs de demain sont les cobayes d'aujourd'hui. Ne soyez pas un cobaye.

  6. Portrait de Anonyme
    Anonyme (non vérifié)Le 13 juin 2012 22:10

    bonjour, j ai suivie le régime dukan pendant deux mois je vous rassure j ai bien perdu 12kilos!!!! bien contente j'ai continuer au bout de deux mois et demije suis tomber malade grosse carrence en vitamines en minéraus ect......... les médecins mon dit d arreter cette cochonnerie resultat j ai repris 25 kilos et croyais que je l ai regretter un vraix fléau qui né que pure mensonges et spéculation alor a tous les lecteurs arreter cette salopperie!!!!! aujourd hui je suis suivie par une nutritioniste qui a suivie une formation chez gros et pas de régime pas de sport et je perd en moyenne 4a5 kilos par mois et je suis sure de pas les reprendres car mon estomac ne peus plus recevoir les quantitées dit il y a quelques mois donc pas de reprise de poids et c est merveilleux aucune contrainte je continue a manger se que je veus!!!!! alor un conseil d ami essayer et vous verrez!!!!

  7. Portrait de Anonyme
    Anonyme (non vérifié)Le 02 août 2012 21:17

    Bonjour à ts, je souhaiterai faire part de mon expérience face à ce régime, tt à commence le 2/11/2009 j ai eu un déclic concernant mon poids que je ne supportais plus, j ai rencontre une connaissance ds une salle de sport qui avait littéralement fondue!!! Je lui ai demandé par quel miracle elle m à répondu DUKAN. Encouragée et rêveuse d obtenir les même résultats, j ai foncé acheter son livre et commence des le lendemain le régime, résultat : 30 kgs de perdus en 4,5mois , ce fut rapide certes et j étais satisfaite d avoir perdu 4tailles de pantalon, ms je n avais pas atteint mon objectif , il me restait quelques kgs a perdre ms j ai du arrêter car je perdais mes cheveux par poignées ct affolant gt tte creusée du visage, ma famille n arrêtait pas de me dire que ct trop dangereux, ms le résultat était la et gt heureuse malgré tt!!!! Au niveau des points négatif, en plus de la perte significative de cheveux, la fatigue était omniprésente je n avais plus la pêche d avant ma perte de poids, g dc fini par voir un médecin qui m à fait faire des analyses, tt était nickel aucune carence... Dc aucun pb pr moi, jusqu à ce que quelques semaines plus tard j ai recommencer à grossir, cela s est fait petit à petit, le plaisir fut de courte durée, j ai repris au jour d aujourd'hui 24kgs et j ai tjs des petits pb de santé, tjs fatiguée.. Ce régime m à lessive... Cependant il faut savoir que je n ai pas fait de phase de stabilisation dc c sans doute la cause de ma reprise de poids ms cela n explique pas le fait que je sois tt le temps épuisée, vidée. Bon à savoir aussi la fille qui m à conseille ce régime et qui avait bien maigris elle, est tjs aussi mince dc je pense que cela dépend de chacun, chaque personne vit ce régime à sa façon. Enfin, je le déconseille fortement à tt le monde, je suis aujourd'hui en pleine dépression car plus rien ne fonctionne pr moi, je ne reconnais et ne connais plus mon corps!!! Serait il possible pr la personne qui a laissé un commentaire juste avant moi de me donner les coordonnées du nutritionniste qui vs suit ? Ou d avoir plus d infos sur les démarches pr en trouver un près de chez moi??? Merci.

  8. Portrait de Anonyme
    Anonyme (non vérifié)Le 11 janvier 2013 22:01

    J'ai commencé ce régime après qu'une amie m'en ait parlé. Après quelques semaines d'hésitation, je lui ai dit que je me lançais et je le faisais avec elle. J'ai lâché au bout d'une semaine ! Déjà, la raison est budgétaire : il me semblait bizarre, que comme par hasard, la plupart des aliments autorisés étaient les plus chers que les aliments que je consommais habituellement (que je consommais par goût et surtout par le prix). Avec ce Dukan, un gros conseil (si vous avez les tripes assez solides pour le suivre) : vaut mieux aimer manger de tout ce qui est comestible, car sinon, ayez un bon porte-monnaie. Mon amie était d'une religion qui ne lui permettait pas de manger du bœuf (ahaha, déjà, ça enlève un pan dans la catégorie des plats à base de viandes autorisés n'est-ce pas) et elle était allergique aux poissons (un autre pan dans la catégories des plats à base de poissons autorisés). Au final ? Je lui disais : mais il te reste quoi d'agréable à manger avec ton régime ? Moi, pendant une semaine, je me contentais d'un sachet de saucisses au poulet, de surimi au crabe et d'oeufs : au final, à la fin de la semaine j'en étais écoeurée. Or, pour moi, il était hors de question de me retrouver à être écoeurée de nourriture que j'aimais bien manger de temps en temps. En plus quand on sait que l’écœurement, à la longue, me ferait détourner de ces aliments et que je me retrouverais restreinte en terme d'aliments autorisés. Et étant donné qu'il était hors de question de dépenser plus dans les produits qui étaient plutôt chers (de 2 à 4 euros juste pour un repas), je me suis dite : je me retrouve pas dans ce régime, à la base il avait l'air idéal surtout pour moi qui n'a pas d'allergie et aime un peu de tout (presque) mais budgétairement et psychologiquement parlant, je craignais de me retrouver la tête sous l'eau. D'autant plus que mon amie, au bout d'un mois de Dukan, a souffert de maux de tête et s'est vue dire par son propre médecin de stopper immédiatement ce régime ! (même les médecins trouvent ce régime absurde). Pour ma part, si je devais donner mon avis, je dirais : Dukan? Ouais, essaye mais attention assure-toi d'avoir un porte-monnaie bien fourni, d'aimer de tout comme nourriture et d'avoir le corps suffisamment résistant. De plus, à quoi ça sert si comme vous dîtes, dès la période de reprise d'alimentation normale, vous reprenez plus de kilos que ceux perdus ? Pour ma part, j'ai décidé de choisir le régime "je continue à manger les aliments que j'aime mais en réduisant les portions proportionnellement à la quantité d'énergie que je compte dépenser dans la journée + une activité physique régulière par jour". Car pour moi, la seule méthode qui puisse marcher sans danger pour la santé physique et psychologique, c'est une alimentation équilibré + activité physique régulière et suffisante (d'ailleurs, c'est pas pour rien que tous les pseudos produits pour la minceur vous conseillent une alimentation équilibrée accompagnée d'une activité physique ??? Si ça trouve, leurs produits ne font rien et c'est que l'alimentation et l'activité qui jouent !!!). Ne consommez tout simplement pas plus d'énergie que vous n'en dépensiez par jour. Moi, au bout d'une semaine, j'ai perdu un kilo. Mais certes, surtout, se faire conseiller par de "vrais" pro de la santé et de la nutrition.

  9. Portrait de Anonyme
    Anonyme (non vérifié)Le 14 avril 2013 22:53

    J'ai perdu 10kg grâce à Dukan et je lui en suis très reconnaissant. J'ai l'impression qu'ici ne s'expriment que des gens aigris qui cherche un coupable à leur propre problème.

  10. Portrait de Anonyme
    Anonyme (non vérifié)Le 14 avril 2013 22:58

    J'ai perdu 10KG avec Dukan.Je lui en suis très reconnaissante. J'ai l'impression que les gens qui s expriment ici ne sont que des frustrés qui cherchent un coupable à leur culpabilité et à leur echec.

  11. Pages

Top