Samedi 25 novembre 2017

DERNIERES PLACES DISPONIBLES !       PENSEZ A VOUS INSCRIRE AUX 15es JOURNEES DU G.R.O.S.

23, 24 et 25 Novembre 2017
Amour, Fécondité, Kilos

Faculté de Médecine   75006 PARIS
inscription en ligne et renseignements ICI

Portrait de Florence URBAIN
Nous et les autres

Le GROS vous informe de l’exposition intitulée

« Nous et les autres, des préjugés au racisme »

qui a lieu du 31 mars 2017 au 8 janvier 2018 au Musée de l’Homme à Paris.

Les préjugés négatifs envers les personnes obèses et la discrimination dans de nombreux aspects de leur vie est une composante de ces mises à l’écart et de leurs effets délétères.

Ces jugements interviennent dans de nombreux aspects de leur vie comme pour d’autres formes de discriminations. Pour combattre de tels mécanismes, il est important d’en prendre conscience en sensibilisant chacun aux effets produits sur les personnes et aux risques d’exclusion induits.

Dans notre société occidentale, les personnes obèses sont considérées comme hors normes. Quand ces personnes acceptent et se soumettent à ces jugements négatifs répétés, entendus dès leur plus jeune âge, véhiculés par les médias, le cinéma, le corps médical (et bien d’autres encore ...), il est important alors de leur apprendre à résister à ces positions disqualifiantes en développant des stratégies préservant l’estime de soi mise à mal. C’est un des éléments de la prise en charge du GROS.

Visiter cette exposition peut être une sensibilisation à des mécanismes souvent inconscients afin de vivre une diversité qui nous enrichit, sans craindre les différences.

Sylvie Benkemoun et Florence Urbain

Plus de renseignements : http://nousetlesautres.museedelhomme.fr/fr

Ce qu’en dit le magazine Sciences Humaines :

Situé à Paris, le Musée de l’Homme présente l’exposition « Nous et les autres - Des préjugés au racisme » du 31 mars 2017 au 8 janvier 2018, sous le patronage de l’Unesco. L’exposition s’appuie sur les résultats des recherches récentes sur le racisme. La scénographie, originale, grâce aux multimédias, nous plonge au cœur du sujet.


Dès les premiers pas, le visiteur est confronté à ses propres stéréotypes. Immergé dans un hall d’aéroport, lieu par excellence de croisement des cultures, des tablettes numériques permettent de réaliser des expériences pour tester ses préjugés. L’exposition propose ensuite un voyage dans l’histoire du racisme, de la construction de la pensée des races au 17e siècle jusqu’à ses manifestations institutionnelles (l’esclavagisme français, le nazisme, la ségrégation américaine…). Des lois et des droits entérinent la suprématie de la race blanche ; l’anthropologie biologique essaie de les justifier.


La visite se poursuit par un état des lieux du racisme aujourd’hui. Existe-t-il vraiment des races ? Non, répond la génétique. Il peut y avoir plus de différences entre les gènes de deux Européens qu’entre un Européen et un Africain, ou un Africain et un Asiatique. Des données statistiques prouvent pourtant que les discriminations et les stéréotypes racistes restent répandus.

Dans un décor urbain avec des chaises de bistrot et des tables, le visiteur découvre pour finir quatre spécialistes, filmés pour l’occasion : ils débattent et présentent des solutions possibles pour mieux vivre ensemble.

Top