Jeudi 23 novembre 2017

DERNIERES PLACES DISPONIBLES !       PENSEZ A VOUS INSCRIRE AUX 15es JOURNEES DU G.R.O.S.

23, 24 et 25 Novembre 2017
Amour, Fécondité, Kilos

Faculté de Médecine   75006 PARIS
inscription en ligne et renseignements ICI

Portrait de Sabrina JULIEN SWEERTS
Le G.R.O.S. dans le journal "Le Monde"

Le "régime DUKAN" est une imposture !

Cet article, écrit par Gérard Apfeldorfer, Bernard Waysfeld et Jean-Philippe Zermati, publié il y a quelques heures seulement semble déjà faire polémique...

Vous pouvez voir les réactions sur le site LeMonde.fr

N'hésitez pas à nous faire part de vos commentaires.

Bonne lecture

  • Écrit le 10/01/12 18:41, par
  • Dernière mise à jour: 18/05/16 16:16
  • Catégories:

Téléchargements

Fichier attachéTaille
PDF icon lemonde_11_janvier_2012.pdf326.65 Ko
  • Commentaires

4 Commentaires

  1. Portrait de Anonyme
    Anonyme (non vérifié)Le 11 janvier 2012 21:41

    J'ai été stupéfait de découvrir votre article dans le Monde, sachant que mon épouse qui a suivi le régime Dukan pendant trois mois et qui a perdu au minimum 12 kg, non seulement les a largement repris (20 kg)dans les 2 ans qui suivait. En revanche, j'ai bien noté dans votre article que ma femme elle aussi a connu une période encore récente de perte d'estime de soi, et surtout une dépression ayant entrainé un burn out au travail. Que dois je en conclure ? ce régime est -il vraiment dangereux? Comment le prouver ? et si on peut le prouver, quelles sont les mesures à prendre pour éviter que les personnes soient sensibilisées à ce régime terrible ? merci de vos réponses

  2. Portrait de Anonyme
    Anonyme (non vérifié)Le 20 janvier 2012 21:04

    Bonjour, je souhaite réagir concernant l'article dans le monde. Je pense que les rédacteurs de cet article sont des médecins courageux car ils s'insurgent sur les méthodes d'amaigrissement qui font la fortune des médecins peu scrupuleux car avides d'argent au détriment de la santé des gens comme vous et moi. Ces médecins nous font croire que la solution est l'amaigrissement rapide et spectaculaire. Pourtant, ces méthodes aggravent l'état de la personne. Pour ce qui est du régime Dukan, certaines de mes collègues l'ont suivi. Pour certaines, elles ont perdus leurs cheveux (carences), et la plupart d'entre elles ont repris leurs kilos perdus. J'en passe et des meilleurs, saut d'humeur, fragilité émotionnelle, ... Me concernant je mange lorsque j'ai faim mais j'ai besoin d'une stabilité (moralement)et donc de faire trois repas par jour, cela me convient puisque je mange selon mes besoins (satiété, plaisir car je cuisine beaucoup de l'entrée au dessert) et je mange peu, ce qui me permet d'avoir faim au repas suivant. En bref, je m'écoute le plus possible. Je perds du poids en mangeant de tout mais en quantité raisonnable. Quelle conséquence ? Je n'ai pas de frustration, de manque ou de soudaine envie de grignoter. Et surtout surtout je mange doucement, c'est essentiel. J'ai également repéré le fait de manger ses émotions, et je les gère autrement ... mes émotions. Bien à vous et bon courage à votre dame.

  3. Portrait de Anonyme
    Anonyme (non vérifié)Le 25 janvier 2012 15:04

    de toute façon ce régime ne saurait me convenir je suis malade quand je mange quelque chose avec du son

  4. Portrait de Anonyme
    Anonyme (non vérifié)Le 25 janvier 2012 15:04

    Et oui, prendre le temps et le plaisir de manger quand on a faim, s'arrêter quand ce n'est plus le cas (j'ai l'impression de voir un joli feuilleton) c'est ce que tout à chacun devrait parvenir à faire et c'est très loin de la réalité que vivent les personnes ayant des troubles du comportement alimentaire. Je suis les travaux du GROS depuis que j'ai décidé en urgence de me soigner (je prenais alors en moyenne 4 kgs par mois et ce depuis plusieurs mois, sans parvenir à y faire quoi que ce soit, avec l'état de déprime qui va avec). Quelle n'a pas été ma surprise de voir que ce groupe de travail existe depuis si longtemps et quel décalage entre leurs idées et ce que nous entendons en parallèle dans la bouche de nos médecins notamment. Les idées selon lesquelles il faut bannir les régimes quels qu'ils soient commencent seulement à passer et même dans les établissements spécialisés. Rendez-vous compte du chemin qu'il nous reste à faire avant que la société mettent en valeur ce que les individus portent de qualité en eux et non leur aspect esthétique !

Top