Samedi 25 novembre 2017

DERNIERES PLACES DISPONIBLES !       PENSEZ A VOUS INSCRIRE AUX 15es JOURNEES DU G.R.O.S.

23, 24 et 25 Novembre 2017
Amour, Fécondité, Kilos

Faculté de Médecine   75006 PARIS
inscription en ligne et renseignements ICI

Portrait de Florence URBAIN
Hey! Elle, Glamour, Grazia? Et si vous nous lâchiez le cul (et le ventre, et les cuisses, et les bras) ?

La presse féminine nous fait vivre un enfer dans la plus grande hypocrisie

par Nadia Daam sur Slate.fr.      Article à retrouver ici

Extraits :

En ce début d'été, Slate publie une série anti-régimes.

1/Non, ce n’est pas vous qui n’avez pas tenu votre régime: c’est le régime qui ne tient pas

2/ Ce que j'ai appris sur moi en comptant tout ce que j’ai mangé et bu pendant deux mois.

3/ Les standards de beauté nous rendent-ils dysmorphophobes?

«Qu’est-ce que c’est encore que cette merde?» C’est peu ou prou ce que je me suis exclamée en écoutant l’hilarante chronique de Vincent Dedienne à propos du site fourchette-et-bikini. Et dont la baseline est «qui a dit que mincir était compliqué?».

«Fourchette & Bikini est le premier magazine on-line traitant de tous les sujets gravitant autour de la minceur: psycho, actu, beauté, bien-être, santé, maman….», nous apprend un communiqué de presse. Définition que l’on pourrait accoler à l’ensemble de la presse féminine. Laquelle, dès la mi-mars délaisse peu à peu les sujets «actu» et «psycho» pour se concentrer sur la taille de nos culs et nos indices de masse corporelle. Car quand les beaux jours arrivent, les magazines féminins, papier ou en ligne, concentrent tous leurs efforts pour nous démontrer à nous, êtres utérins, que nous ne serons pas décentes sur la plage cet été à moins de perdre du poids. Oh pas beaucoup hein. Cette année, 3 petits kilos en moins feront l’affaire, nous précise, dans sa grande mansuétude, Constance...

.....Mettre la population en danger

L’ANSES (agence nationale de sécurité sanitaire, alimentation, environnement, travail) alerte régulièrement sur les conséquences des régimes amaigrissants vantés à longueur de magazine:

«Les dangers peuvent aller du simple inconfort, des troubles digestifs, jusqu'à des effets plus sévères, lorsque les régimes sont très déséquilibrés: ostéoporose avec risques de fractures, fonte musculaire, insuffisance rénale. Donc des dangers assez variés», expliquait son directeur général adjoint.

Les régimes sont aussi précisément ce qui peuvent engendrer le surpoids et donc d'éventuels problèmes de santé, car après un régime, on regrossit toujours. «La restriction calorique et la frustration alimentaire ne sont pas tenables à long terme» nous confiait la docteure Chantal Julia pour notre premier article anti-régime. «À partir du moment où le régime génère une frustration, il peut créer des compulsions alimentaires et davantage de rebond pondéral». 

A ces conséquences physiologiques s’ajoute donc le sentiment d’échec. Mathilde, 27 ans, en a fait l’amère expérience:....

Top