Vendredi 23 août 2019

Portrait de Association GROS
ATELIERS PRATIQUES POST-CONGRÈS 2015

Date: 
Vendredi, 4 décembre, 2015

VENDREDI 4 DÉCEMBRE 2015 : ATELIERS PRATIQUES POST-CONGRÈS


SALLE 1 


9h00 - 10h30 :
La Faim, Vincent Gerbault,diététicien nutritionniste, Saintes.
Doit-on parler de faim ou de faims ? Mieux comprendre les "pourquoi" de cette sensation. Pistes pour apprendre à la repérer et aider les patients dans leur recherche de régulation du poids.

11h00 - 12h30 :
La dégustation - Perceptions, sensations, émotions, souvenirs. Les mots pour le dire, Katherine Kuréta-Vanoli,diététicienne-nutritionniste, Clamart.
En pleine conscience ou partagée, commentée, la dégustation permet de travailler sur les différents axes de la prise en charge psychosensorielle. (Cet atelier ne pourra pas accueillir les personnes ayant une allergie alimentaire)

12h30 - 14h00 : Déjeuner libre

14h00 - 17h30 :
La relation thérapeutique,intervenant en attente.


SALLE 2 


9h00 - 10h30 :
Le rassasiement, une sensation complexe, Marylène Bellec, diététicienne-nutritionniste, Le Relecq-Kerhuon.
Les patients ont souvent du mal à repérer leur rassasiement. Cet atelier abordera les différents aspects du rassasiement global : rassasiement, satisfaction, apaisement.

11h00 - 12h30 :
Travailler sur les croyances alimentaires, pourquoi, comment ? Ulla Menneteau, diététicienne-nutritionniste, Clermont-Ferrand.
Comment aider le patient à ne plus adhérer aux "vérités" qui ont été longtemps la base de sa relation à l'aliment et qui le restent pour son entourage, afin de lui permettre de cheminer vers son poids d'équilibre ?

12h30 - 14h00 : Déjeuner libre

14h00 - 15h30 :
Comment répondre à la demande de régimes amaigrissant ? Florence Urbain, diététicienne-nutritionniste, Perenchies.
Beaucoup de patients nous demandent une liste d'aliments à proscrire pour perdre du poids et/ou des menus avec une répartition alimentaire. Comment les amener à adhérer à l'approche intuitive du GROS ?

16h00 - 17h30 :
Acceptation du poids d'équilibre, Jean-Philippe Zermati, médecin nutritionniste, psychothérapeute, Paris.
Faut-il maigrir pour s'accepter ou s'accepter pour maigrir ? Pourquoi la question est-elle importante. Chacun ne pourra maigrir comme il le souhaite. Lutter contre son poids d'équilibre aboutit à réintroduire du contrôle dans le comportement alimentaire et augmente les risques de perte de contrôle. Le patient est pris au piège du stresseur poids. Comment l'aider à en sortir ?


SALLE 3 


9h00 - 10h30 :
L'analyse fonctionnelle dans les problèmes alimentaires pondéraux, Gérard Apfeldorfer, psychiatre.
L'analyse fonctionnelle est un temps indispensable de toute thérapie cognitivo-comportementale. Il s'agit, pour un problème donné, d'examiner, conjointement avec le consultant, les tenants et les aboutissants, les facteurs de maintien du problème, les problèmes-clés. Le thérapeute s'intéresse aux comportements observables, aux pensées, images mentales et discours intérieurs. C'est cette analyse fonctionnelle qui permet, de concert avec le consultant, de déterminer une stratégie thérapeutique. Une analyse fonctionnelle bien conduite permet au consultant d'avoir des objectifs précis, ce qui joue un rôle primordial dans sa motivation à avancer.

11h00 - 12h30 :
Les pensée automatiques, Sabrina Julien Sweerts, diététicienne-nutritionniste, Asnières-sur-Seine.
Comment aider nos patients à se distancer de leurs pensées pénibles ?

12h30 - 14h00 : Déjeuner libre

14h00 - 15h30 :
Besoin, désir et manque dans l'obésité et les TCA, Sylvie Benkemoun, psychologue clinicienne, Paris et Bernard Waysfeld, psychiatre, nutritionniste, Paris.
Difficile de repérer sa faim quand manger sert principalement à combler un vide affectif ou structurel. Le repérage de la répétition de ce processus peut permettre de redonner sa place à l'acte alimentaire et à ses plaisirs non coupables.

16h00 - 17h30 :
Psychologie positive - Comment développer des ressources pour mieux faire face aux difficultés,Marie-Carmel Detournay, infirmière psychothérapeute, Saint-Mammès.
L'objectif principal de la psychologie positive est de rendre les gens plus heureux à travers trois directions : une vie plaisante, engagée, et pleine de sens. Cette vision de la psychologie inclut à la fois le soulagement de la souffrance psychique et l'augmentation du niveau de bien-être.


 

Pour tous renseignements :

REGIMEDIA - R.Events
17, rue de Seine 92100 BOULOGNE-BILLANCOURT
evenements@r-events.fr
Tél. 01 49 10 38 92

  • Écrit le 10/10/15 19:24, par
  • Dernière mise à jour: 18/05/16 16:14
  • Catégories:
Top