Lundi 22 octobre 2018

Rencontres 2005

Jeudi 1- Vendredi 2 - Samedi 3 décembre 2005

Les 3èmes Rencontres ont été grandioses. Tout d'abord, les participants furent nombreux et passionnés. Dans bon nombre de congrès, le public écoute d'une oreille distraite des communications brèves portant sur des recherches, certes pointues, certes scientifiques, mais, il faut bien le dire, lassantes en raison de leur accumulation. Ici, rien de tel: on avait affaire à des participants qui sont restés présents et attentifs tout au long des sessions, qui participaient véritablement.
Ces Rencontres se sont déroulées sur trois journées. La première fut consacrée à des ateliers pratiques, tandis que la troisième journée, le samedi, était consacrée à la vie associative.
Durant la seconde journée, les communications portèrent sur le thème des relations entre obésité et troubles du comportement alimentaire, sur le fait de savoir si nous ne serions pas face, en ce qui concerne ces problèmes, à une maladie de société. La question est d'importance: les maladies des sociétés ne répondent pas aux mêmes règles que les maladies individuelles. Si ce qu'on appelle, de façon bien cavalière,"l'épidémie d'obésité" des pays occidentaux, est de l'ordre du trouble ethnique, de la maladie de civilisation, alors les abords diététisants des médecins, des diététiciens, des charlatans, ne sauraient être des réponses adaptées. Quant aux programmes de nutrition généralisés à la France entière, aux injonctions de faire s'évaporer par l'agitation physique le surcroît de calories ingurgitées, au renforcement des réglementations, à la police diététique, ils se révéleraient tout aussi inadaptés.
Remercions tout particulièrement le Pr Serge Hercberg, épidémiologiste et vice-président du comité stratégique du Programme national nutrition santé, qui a accepté notre invitation et est venu exposer les grandes lignes du P.N.N.S., devant un public exigeant. Certes, nous étions loin de partager les mêmes points de vue, mais la discussion fut sereine et empreinte de respect réciproque.
La Journée se clôtura sur un débat entre Didier Chapelot, physiologiste (UFR Santé Médecine et Biologie Humaine Léonard de Vinci Bobigny) et Jean-Philippe Zermati, médecin nutritionniste, Paris, sur le thème de la restriction cognitive. Énoncé ainsi, cela paraît plutôt aride. Mais en fait, le débat est crucial, puisqu'il ne s'agit, ni plus ni moins, que de savoir si l'approche des problèmes pondéraux par le régime et les conseils d'encadrement diététique sont pertinents ou non. Le moins qu'on puisse dire était que les avis étaient diamétralement opposés ! Il est rare, dans un congrès, d'assister à des joutes, à des "disputes" (dans le sens que ce terme avait au Moyen-âge), aussi passionnées, aussi passionnantes!
Quelles journées, que de Rencontres!
Gérard Apfeldorfer

Président du Congrès : Dr Jean Philippe ZERMATI
Président Scientifique : Dr Gérard APFELDORFER
Comité d’organisation :Mme Sylvie BENKEMOUN, Dr Frédérique CHIVA, Mme Anne-Marie DALIX, Dr Francine DURET-GOSSARD, Mme Katherine KURETA-VANOLI, Mme Dominique AMAR-SOTTO, Dr Pierre PEUTEUIL, Dr Bernard WAYSFELD.
Lieu du Congrès: UIC - 16, rue Jean Rey - 75015 Paris

Top