Lundi 18 février 2019

Les rencontres 2012

10es Rencontres du G.R.O.S.
« Parole au corps : de l’excès à l’absence »

De l’obésité à l’anorexie, la problématique de nos patientes est toujours psychocorporelle.

Leur difficulté particulière est de vivre dans le corps qu’elles ont car il est toujours trop gros pour elles.

Au-delà des problèmes médicaux à traiter, difficile d’accepter le corps qui est le leur, et parfois même, difficile de tolérer d’avoir une existence charnelle. Corps et psychisme sont dissociés, ne communiquent plus. Le corps en tant qu’ « être au monde » est absent, il n’assure plus l’interface entre le monde intérieur et le monde extérieur.

La réconciliation avec ce corps mal-aimé, si souvent invoquée, suppose que lors d’un temps ancien, corps et psychisme vivaient en harmonie ; ce qui n’a pas été le cas pour toutes. Une simple conciliation est alors une ambition raisonnable.
De ce constat, le recours à une approche psychocorporelle semble aller de soi pour établir ou rétablir la relation au corps et au monde.


Ces Dixièmes Rencontres du GROS essayeront d’apporter des réponses théoriques et pratiques, à la pertinence et à la bonne utilisation des techniques corporelles dans les problématiques pondérales.


Je remercie les orateurs, intervenants et modérateurs d’avoir accepté notre invitation afin d’éclairer notre lanterne.
Je remercie également toutes les personnes qui ont contribué de près ou de loin à l’organisation de ces Rencontres.


Pierre DALARUN
 

Top