Dimanche 24 mars 2019

Le rôle de la dégustation dans la régulation alimentaire

Obéir à des principes diététiques, manger selon des règles rigides, conduit à ne pas manger ce vers quoi nous portent spontanément nos goûts, mais ce qu’on nous a dit de choisir pour notre ligne et notre santé.

Quand il s'agit de maigrir, manger ainsi s'appelle la restriction cognitive. les régimes amaigrissants permettent une perte de poids temporaire chez environ 75% des personnes, mais une très forte majorité (75 à 95 % selon les études) reprennent le poids perdu ou plus, après 3 à 5 ans.

Perdre du poids ou éviter de prendre des kilos superflus est possible, dès lors qu’on mange en se laissant guider par ses sensations alimentaires de faim et de rassasiement, par ses appétences pour un aliment ou un autre.
Pour y parvenir, certaines conditions sont toutefois nécessaires: il convient de manger dans de bonnes conditions matérielles (avoir suffisamment de temps, pouvoir consacrer toute son attention à l’acte alimentaire) et dans de bonnes conditions psychologiques (ne pas être en situation de stress, avoir progressé sur le plan psychologique).

Il est aussi nécessaire d’accorder à ce qu’on mange l’attention que les aliments méritent: la dégustation attentive s’avère être, de ce point de vue, un outil précieux, et même fondamental.

Photo de Vairoj Arunyaangkul

Textes d'Ulla Menneteau

  • Dernière mise à jour: 19/11/15 16:53
Top