Jeudi 16 août 2018

Il existe des alternatives !

Petite question préalable : Maigrir un peu, beaucoup ou pas du tout ?

  • Il n'est pas sans intérêt de se demander si maigrir est un jeu qui en vaut la chandelle. Il y a beaucoup de candidats, mais peu d'élus.
  • On se demandera ce qu'on attend de l'amaigrissement, ce qu'il changera dans notre existence, si on ne pourrait pas se contenter de perdre seulement une partie de son surpoids, voire ne rien perdre du tout.
  •  Sauf dans le cas d'un problème de santé majeur, MAIGRIR N’EST PAS OBLIGATOIRE : C’EST UN CHOIX.
  • On peut aussi choisir d’assumer son surpoids et profiter de la vie pendant qu’il en est temps. Si on fait ce choix, tous les problèmes ne seront cependant pas résolus : il faudra faire face à une société intolérante, apprendre à faire en sorte qu’elle n'empêche pas d’être heureux et de vivre pleinement son existence. Il faudra veiller aussi à sa santé, faire une minimum d'exercice physique, manger aussi sainement que possible, se soigner si on a de l’hypertension artérielle et des problèmes cardio-vasculaires, du diabète, des problèmes articulaires ou d’autres problèmes. Le fait de choisir de rester gros n’annulera pas par magie ses difficultés psychologiques: pourquoi ne pas se faire aider dans ce domaine aussi, si nécessaire ?
  • Quoi qu’il en soit, on n'a qu'une seule vie et pas de temps à perdre : mieux vaut vivre tout de suite, ne pas attendre une minceur idéale et trop souvent mythique.
  • Qu'on décide de maigrir ou de s'assumer tel qu'on est, il est toujours bon de comprendre les tenants et les aboutissants de ce à quoi nous sommes confrontés.
  • Dernière mise à jour: 19/11/15 16:53
Top