Lundi 18 février 2019

GROSInfo n°6 décembre 2011: SPECIAL CONGRES

Après avoir beaucoup progressé, l’obésité des enfants a cessé de croître en France, et ce, depuis les années 2000. En voilà une nouvelle qu’elle est bonne, et à laquelle il conviendrait de donner un peu plus de publicité !
Certes, mais quelle est la cause de cette stabilisation ? À vrai dire, nul ne le sait. Ce qui n’empêche pas les uns et les autres de formuler toutes sortes d’hypothèses, et parfois de s’en attribuer le mérite.
Le Programme national nutrition santé ? Mais il a démarré en 2001, alors que la tendance s’était déjà inversée. Des modifications dans les préconisations nutritionnelles en ce qui concerne les enfants, avec l’introduction plus tardive des protéines ? Ou bien des progrès dans la qualité des produits alimentaires, à commencer par la qualité des laits maternisés, ou un meilleur équilibre entre acides gras oméga 3 et oméga 6, ou la régression de l’utilisation des acides gras trans dans les produits de l’industrie agro-alimentaire ?
Ou bien, sommes-nous parvenus à une sorte de plafond, où ceux qui sont génétiquement programmés pour être gros le deviennent, tandis que ceux qui n’ont pas de gènes prédisposants restent minces quoi qu’il arrive ?
Ou bien les idées du GROS auraient-elles diffusé dans la population de façon souterraine sans que nous nous en rendions compte ? Ou bien tout cela est-il dû à un facteur contingent inconnu, comme par exemple les effets miraculeux des ondes des téléphones portables ?
Allez savoir… Quoi qu’il en soit, je vous souhaite à tous un joyeux Noël, un bon début d’année, avec plein de bonnes choses à déguster. Des nourritures bien concrètes, des nourritures affectives, des nourritures spirituelles.

Gérard Apfeldorfer

Au sommaire de ce numéro 6 :

Le congrès vu par ...
Education alimentaire
Actualités
Eduquer ou punir ?
Un pas vers la sagesse
Vous avez évalué le congrès
Quelques photos  

Lire GROSInfo SPECIAL CONGRES

  • Dernière mise à jour: 19/11/15 21:37
Top