Vendredi 26 mai 2017

Portrait de Association GROS
"Prescrire un régime, c'est accompagner le patient vers l'échec annoncé de son projet à long terme"

Date: 
Samedi, 6 mai, 2017

Le 6 mai comme toute l'année, rien ne fait plus grossir que …les régimes.

Parole de diététicien-nutritionniste,

Article de La Libre Belgique, Laurence Dardenne Publié le

Du moins à long terme et a fortiori s'ils sont stricts et restrictifs. Même s'ils font encore souvent la "Une" des magazines féminins, c'est pourtant bien le message que répandent depuis quelque temps déjà la plupart des diététiciens nutritionnistes et autres professionnels de la santé bien informés.

C'est aussi le message qui est diffusé ce samedi 6 mai, journée internationale sans régime, par le G.R.O.S., Groupe de réflexion sur l'obésité et le surpoids, qui regroupe des professionnels de toutes écoles prenant en charge des personnes en difficulté avec leur poids et leur comportement alimentaire : "Le 6 mai, dites non aux régimes, non à la restriction, non au comptage de calories, non aux points alimentaires, non aux promesses qui vous conduiront à l'échec et à la reprise de poids"...

La journée internationale sans régime

D'origine anglo-saxonne, la Journée internationale sans régime ou "No diet day" date de 1992. Elle a été initiée par une diététicienne, Mary Evens Young, une ancienne anorexique, après avoir visionné une émission sur la chirurgie de l'obésité. Aujourd'hui célébrée dans de nombreux pays, cette journée a pour but d'affirmer que l'on peut manger sans avoir à se sentir coupable, en se faisant plaisir, sans être esclave de la dictature de la minceur. Elle incite à conscientiser le public aux dangers des régimes et à sa faire prendre en charge par des professionnels de la santé.   http://www.gros.org/6-mai-2017-journee-sans-regime

Retrouvez l'article complet sur Lalibre.be

Top