L'association

Les personnes obèses ou en surpoids, en souffrance avec leur poids ou leur comportement alimentaire sont confrontées à des difficultés complexes.

Le Groupe de Réflexion sur l'Obésité et le Surpoids regroupe des thérapeutes de toutes écoles et de toutes formations (médecins généralistes et spécialistes, psychologues, diététiciens, paramédicaux) ayant à prendre en charge des personnes en difficulté avec leur poids et leur comportement alimentaire.
L'association est ouverte aux professionnels de santé.

La rubrique "Le GROS" regroupe toutes les informations utiles concernant notre association, nos positions, nos actions, notre congrès annuel, etc.

S'informer

Notre site propose un panorama critique des méthodes favorisant la minceur, qu'il s'agisse de régimes, de coupe-faims, de gastroplastie.

Vous y trouverez toutes les informations utiles, les actualités, ainsi que des ressources au sujet de notre association et de nos thèmes de réflexion.


Photo de woodley wonderworks

Nous y mettons également à votre disposition un annuaire des praticiens sélectionnés par l'association.

Échanger

Vous êtes un particulier ? Vous souhaitez nous contacter, donner votre avis, poser une question ?
Consultez notre Foire Aux Questions et les échanges que nous entretenons avec les internautes, peut-être y trouverez-vous la réponse à vos questions ou souhaiterez-vous enrichir une discussion encore ouverte.

Vous êtes un professionnel de santé ? Vous pouvez rejoindre l'association. En qualité de membre du GROS vous pourrez :

Dans tous les cas, n'hésitez pas à nous écrire et à vous inscrire à notre lettre bimestrielle.

Regards croisés sur l'obésité

Agissons ensemble contre la discrimination, un colloque à suivre !

Le GROS y participe activement.

 

Régimes: La vérité qui dérange

Mardi 2 avril, 22H30 sur France 2 

" La vérité sur les régimes amaigrisssants tient en une phrase : 80 % des gens qui en ont entamé un reprennent leur poids initial au bout d'un an voire plus !

Les vendeurs de régimes sont avant tout des vendeurs de rêve. Leurs méthodes restrictives sont vouées à l'échec. Pire, elles sont souvent dangereuses pour la santé.

GROSInfo n°9 janvier 2013: Spécial Congrès

Mon incarnation me permet d’être en interaction avec le monde, ce qui m’occasionne des sensations. Par là même, je me sens vivant, présent, et qui plus est, je suis à même d’en prendre conscience.

Les vœux du président

Chers tous,

Le mot du nouveau Président d'honneur !

Chers amis,

Le GROS a un nouveau Président !

Quatre années se sont déjà écoulées depuis l'élection de Bernard Waysfeld. Notre président, désormais Président d'honneur, ne s'est pas représenté à l'assemblée générale en tant que président mais continue son travail dans le conseil d'administration.

Le nouveau président du GROS, élu lors de l'assemblée générale, est Jean-Philippe Zermati. 

 

Le "guide" des 4000 médicaments des professeurs Debré et Even ne peut susciter qu'indignation

Le "guide" des 4000 médicaments des professeurs Debré et Even ne peut susciter qu'indignation
Le Monde.fr | 23.10.2012 à 12h21
Par Docteur Bernard Waysfeld, interniste, psychiatre, nutritionniste et président du Groupe de réflexion sur l'Obésité et le Surpoids (www.gros.org)
 

LES DANGERS DES REGIMES

Quels sont les risques de succomber à un régime prétendument miracle ? Nous parlons ici du régime qui promet de maigrir de manière irraisonnable et qui fait de la lutte contre le surpoids sa croisade. Ces régimes dangereux peuvent provoquer de graves conséquences sur le comportement alimentaire, mais aussi sur le comportement émotionnel.

Régime DUKAN vu par Jean-Philippe ZERMATI

Jean-Philippe ZERMATI décortique le régime DUKAN sur le plateau du magazine de la santé de France 5.

A voir ! 

NO REGIME !

Le scandale des régimes amaigrissants!
Malgré le fameux rapport, très officiel, de l'Anses, en 2010, qui met en évidence l'inefficacité des régimes amaigrissants sur le moyen et long terme, et leur dangerosité pour la santé physique et mentale (troubles du comportement alimentaires, perte d'estime de soi et risques de dépression) l'usage des régimes se poursuit comme si de rien n'était.