Jeudi 20 juillet 2017

14es RENCONTRES DU GROS : LE POIDS DES EMOTIONS

Date:
Jeudi, 24 novembre, 2016 - Samedi, 26 novembre, 2016

Les émotions sont à la mode. Il était temps ! Car pendant longtemps, elles ont été considérées en Occident comme des trublions, des gêneuses qui empêchaient Homo sapiens d'être totalement rationnel et le conduisaient à avoir des comportements inadaptés.

Nos émotions et sentiments sont désormais vus comme des phénomènes adaptatifs qui unifient nos expériences subjectives, qui permettent d'interagir plus efficacement avec son environnement, qui jouent un rôle essentiel dans les interactions sociales.

Si bien que la question n'est pas, ou n'est plus, de devenir plus insensible, mais plutôt de savoir vivre pleinement ses émotions sans les éviter, de telle sorte que l'humeur puisse se rétablir ensuite naturellement.

Du point de vue des troubles du comportement alimentaire et de l'obésité, cela change bien des choses : il ne s'agit pas d'aider les mangeurs émotionnels à réfréner leurs émotions, ou bien à remplacer des émotions dites négatives par d'autres dites positives, mais plutôt d'aider à accueillir toute émotion, tout sentiment, toute pensée, sans jugement de valeur. De même, face aux envies de manger émotionnelles, mieux vaut là encore les accueillir, et donc manger, plutôt que de vouloir les contrôler, ce qui ne fait que les renforcer.

Notre compréhension du monde ne cesse de changer. Nos pratiques doivent faire de même.

Gérard Apfeldorfer
Président du Groupe de Réflexion sur l'Obésité et le Surpoids

Modalités d'inscription / Tarifs

Pour les médecins libéraux (mg et spécialistes) cet évènement est validant pour le Développement Professionnel continu (DPC) et de ce fait, vous serez indemnisé(e) de 172,50 € par demi-journée.


Membre du GROS :
Après le 15 septembre 135 €

Non Membre du GROS :
Après le 15 septembre 195 €

Tarif Etudiant(sur présentation du justificatif) : 90 €

Formation Continue : 350 €

Ateliers :
50 € / atelier (1h30)

Conditions d'annulation /
Avant le 1er septembre remboursement total, du 1er septembre au 1er octobre, 50% de remboursement . Au-delà du 1er octobre aucun remboursement ne sera possible

INSCRIPTION ICI

Pour tous renseignements :

REGIMEDIA - R.Events
Marie-Chantal GANEM
17, rue de Seine 92100 BOULOGNE-BILLANCOURT
evenements@r-events.fr
Tél. 01 49 10 38 92

JEUDI 24 NOVEMBRE 2016: CONGRÈS

 

9h00 - 9h15 Introduction
Dr Gérard Apfeldorfer, psychiatre,Paris.

9h15 - 9h45 Définition des émotions, existe-t-il des émotions inutiles ou nuisibles?
Pr Pierre Philippot, professeur en psychologie, UCL Louvain, Belgique

9h45 - 10h15 Émotions chez les enfants et les adolescents
Mme Jeanne Siaud-Facchin, psychologue clinicienne, psychothérapeute, Paris

10h15 -10h45 Pause

10h45 - 11h15 Impulsivité et troubles alimentaires
Dr Alain Perroud, psychiatre psychothérapeute, Clinique Belmont, Genève

11h15 - 12h00 Table ronde sur l'impulsivité
Mme Jeanne Siaud-Facchin, Dr Alain Perroud, Pr Pierre Philippot, Dr Jean-Philippe Zermati

12h00 - 14h00 Déjeuner libre

14h00 - 14h30 Émotions artificielles : formalisation logique et applications,
Carole Adam, Maître de conférences, équipe MAGMA, LIG - CNRS UMR 5217, Université Grenoble-Alpes

14h30 - 15h00 Remise du Prix du GROS,
Dr Jean-Michel Lecerf, endocrinologue, Institut Pasteur, Lille

15h00 - 15h30 Le Poids des traumatismes
Dr Stéphanie Hahusseau, psychiatre, psychothérapeute, Paris

15h30 - 16h00 De la régulation émotionnelle à l'autonomie relationnelle
Pr Gérard Ostermann, professeur de thérapeutique, médecin interniste, Bordeaux

16h00 - 16h30 Pause

16h30 - 17h00 Stress, anxiété et réponse alimentaire, quelles propositions thérapeutiques ?
Dr Charly Cungi, psychiatre, psychothérapeute, Clinique Belmont, Genève

17h00 - 17h30 Émotions après by-pass: le retour
Dr Bernard Waysfeld, psychiatre, nutritionniste, Paris

17h30 - 18h00 Les envies de manger émotionnelles sont-elles toujours des évitements émotionnels ?
Dr Jean-Philippe Zermati, médecin nutritionniste, psychothérapeute, Paris

VENDREDI 25 NOVEMBRE 2016 : ATELIERS



SALLE 1

A1
9h00 - 10h30 / Initier la pleine conscience
Mme Annick Bothorel , Thérapeute Cognitivo-comportemental, Chartres

Rien de mieux que la pratique pour découvrir la pleine conscience ! Voici l'objectif de cet atelier. Découvrir la pleine conscience, la déguster, la savourer, et de manière interactive, échanger sur les pistes thérapeutiques permettant de l'intégrer à notre pratique professionnelle.
                        
A2
11h00 - 12h30 / Comment augmenter la tolérance émotionnelle, diminuer l'impulsivité par la pratique de la pleine conscience
Mme Sabrina Julien-Sweerts, psychologue clinicienne, diététicienne nutritionniste, Asnières-sur-Seine

Le lien entre émotions et prise alimentaire est largement établi dans la littérature scientifique. Manger apaise, réconforte, contribue à l'homéostasie émotionnelle. Tout cela est naturel. En revanche, manger à la moindre émotion désagréable témoigne d'une intolérance émotionnelle pouvant mener le sujet à une dysrégulation importante. Dans ce cas, la pratique de la pleine conscience, technique cognitivo-comportementale appartenant à la 3ème vague, peut être utile. Ensemble, nous expérimenterons...

12h30 - 14h00 / Déjeuner libre

A3
14h00 - 15h30 /Se réconforter en mangeant: pourquoi, comment ?
Mme Ulla Menneteau, diététicienne nutritionniste, Clermont-Ferrand

Comment manger efficacement en réponse aux envies de manger émotionnelles sans compromettre la régulation du poids ?
                    
A4
16h00 - 17h30 / Pleine conscience et EME-zen : comment les articuler ?
Dr Gérard Apfeldorfer, psychiatre, Paris

La pratique de la pleine conscience permet d'augmenter la tolérance émotionnelle et par là même de diminuer les compulsions alimentaires. La pratique de l'EME-zen encourage au contraire à ne pas lutter contre les compulsions et manger pour se réconforter. Ces deux approches sont-elles antinomiques ou complémentaires ?



SALLE 2

A5
9h00 - 10h30 /
La persistance émotionnelle: comment l'aborder dans les différents TCA
Mme Laurence Collet-Roth, psychologue, Lyon

De l'anorexie à la boulimie...vers l'obésité ? Quid des émotions et des comportements,et comment pouvons nous aider nos patients qui,chacun,restera unique dans son histoire et son évolution. La nosographie ne doit pas nous diriger vers des applications strictes de nos outils.Ecoutons les émotions des uns , des autres et les notres.

A6
11h00 - 12h30 / Manger attentivement mais à quoi ?
Dr Jean-Philippe Zermati, médecin nutritionniste, psychothérapeute, Paris

12h30 - 14h00 / Déjeuner libre

A7
14h00 - 15h30 / Les émotions du praticien du GROS face à son patient
Mme Florence Urbain, diététicienne nutritionniste, Pérenchies

Que faire des émotions qui émergent chez le praticien lors de l'accompagnement du patient selon l'approche du GROS ? Comment en faire un atout et non une difficulté ?
                
A8
16h00 - 17h30 / Lorsque le malheur des enfants s'alimente. Comment aider l'enfant en surpoids au sein d'une consultation de nutrition ?
Mme Katherine Kureta-Vanoli, diététicienne nutritionniste, Clamart

Souvent des relations, des évènements difficiles pour l'enfant ont des répercussions émotionnelles et perturbent son comportement alimentaire. Le conseil nutritionnel n'est pas une aide, il peut à long terme aggraver le problème de poids et la relation de l'enfant à son corps et à son entourage. Nous aborderons comment faire, au sein d'une consultation de nutrition pour orienter un travail plus global sur le comportement alimentaire.



SALLE 3

A9
09h00 - 10h30 / Souffrance du corps stigmatisé. Comment l'aborder ?
Mme Sylvie Benkemoun, psychologue clinicienne, Paris

Vivre dans un corps non conforme ne va pas de soi. Les critiques explicites et implicites entraînent honte, culpabilité et obsession du poids dans un système bloqué. Comment aider la personne obèse à dynamiser des potentiels non exploités ?
                     
A10
11h00 - 12h30 / La forme, les formes, la norme chez les adolescentes en 2016 : le complexe de la poupée Barbie revisité
Dr Dominique Cassuto, médecin nutritionniste, Paris

Les jeunes filles adolescentes en 2016 ont-elles les mêmes préoccupations corporelles que leurs ainées, leurs mères ou leurs grands-mères à leurs âges ? La poupée Barbie fait-elle encore des ravages (si tant est qu'elle en a fait) ? Le régime est-il pour elles un espace de liberté nécessaire ou une non-séparation du avec leur mère ? Comment leur parler de la forme, des formes, des normes ? faut-il associer leur mère, leur père en consultation ? Lors de l'atelier nous tenterons quelques pistes de réflexions autour de ces thèmes.

12h30 - 14h00 / Déjeuner libre

A11
14h00 - 15h30 / Gr'attitude and Co pour retrouver sens et engagement
Mme Marie-Carmel Detournay, infirmière, psychothérapeute, Saint-Mammès

La psychologie positive est une approche qui permet de développer des ressources pour faire face aux situations douloureuses de la vie.

A12
16h00 - 17h30 / Facteurs à prendre en compte avant et après by-pass
Dr Bernard Waysfeld, Psychiatre, nutritionniste, Paris

Le By-pass , intervention bariatrique majeure, consiste à remplacer une maladie par une autre : l'obésité morbide par une malabsorption chronique. Le By-pass obéit donc à des indications, contre-indications, principes de surveillance, effets secondaires, comme n'importe quelle maladie. A ce titre, la décision de l'intervention et son suivi imposent une connaissance approfondie des situations rencontrées.

SAMEDI 26 NOVEMBRE 2016 : MATINEE GRAND PUBLIC : Poids et émotions, les émotions font-elles grossir ?


Sylvie Benkemoun, psychologue clinicienne, Paris
Marie-Carmel Detournay, infirmière, psychothérapeute, St Mammès
Gérard Apfeldorfer, psychiatre, Paris
Jean-Philippe Zermati, médecin nutritionniste, psychothérapeute, Paris

Top